Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 13:10

Ce samedi 23 Juin a eu lieu la course des Trois Clochers à Buellas et qu' y a vu la VICTOIRE de RICHARD en 3ème catégorie (sa 1ère victoire). Du cou il monte en 2ème catégorie

 

250633_428803787154116_916881482_n.jpg

 

Résumé de la course :

 

2 Thous présents au départ en 3ème catégorie : Richard et Xavier

 

181116_428803503820811_483409598_n.jpg  205390 429115390456289 464882318 nRichard                                                                                                                                               Xavier

 

De nombreuses tentatives d'échapées mais une arrivée groupée finalement.

Richard règle le sprint après que Xavier ai travaillé pour reprendre la dernière tentative de sortie dans le dernier tour.

Une vrai victoire de puncheur

 

579970_428804203820741_1344014048_n.jpg

 

Petite phrase du vaiqueur avant la course : " je le sens pas aujourd'hui (comme à Viriat = 3ème place), j'aime pas trop cette course, elle est dure"

 

Petite phrase à la fin :  " j'ai gagné mais j'aime toujours pas cette course "

 

Difficile notre Richard

 

Ps : merci à Monique pour toutes les photos

Repost 0
Published by thouvelo.over-blog.com - dans L'actu du Thou
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 11:08

 

Ce samedi, j'ai participé à une cyclosportive que je recommande aux membres du club. Il s'agit des "3 ballons", dans les Vosges, à Champagney (Haute Saône). C'est une épreuve organisée par Sport communication tout comme la Marmotte, la Look,…

 

Deux parcours : 204 km '4300 dénivelée, 104 km 2300 dénivelée.

Je me suis contenté du petit parcours, vu ma condition actuelle.

 

Parcours est essentiellement au milieu des forêts, les cols sont moyennement longs et pentus, mais ont la particularité de se terminer à "la planche des belles filles", un petit Puy de Dôme (4 km très durs).

 

La légende veut qu'en 1636, pendant la guerre de 30 ans, les filles du village se sont refugiées en haut de la montagne pour échapper aux armées de mercenaires et à leurs actes barbares, mais n'y parvenant pas, elles ont préférées se jeter du haut de la montagne, dans la rivière en contrebas. C'est cette particularité qui m'a donné envie de faire cette épreuve.

 

A la fin de la course, j'ai pris "plaisir" à escalader le petit rajout "Spécial TDF" du 7 juillet prochain. 400 m environ, 200 m à + 12 % et 200m à+ 16% (j'avais 30 x 28). D'aucun au club y arriveront sans trop de problèmes avec un 34 x 25, je pense.

 

J'ai été surpris de la part du nombre d'étrangers du nord de l'Europe présents. 70% des participants étaient Belges Hollandais ou Danois. Dans mon hotel, j'étais le seul français au milieu d'une dizaine de coureurs de ces pays. Je crois qu'il en est de même maintenant à la marmotte ou autres épreuves similaires.

 

C'est une belle épreuve, je prends date pour l'an prochain, sur le grand parcours.J'espère que d'autres adhérents viendront découvrir la planche.

 

Christian P.

Repost 0
Published by thouvelo.over-blog.com - dans L'actu du Thou
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 15:37

 

Samedi matin 6H30 je suis sur la ligne de départ de la Lyon Mont Blanc. J’y retrouve des personnes des années précédentes et un gars du club de Chassieu. Nous partons donc ensemble.

Il fait beau, il n’y a pas de vent : une météo parfaite ! Nous roulons bon train et rattrapons même des coureurs partis avant nous. Cela nous permet de constituer un groupe d'une quinzaine de cyclistes. Les kilomètres défilent mais personne ne met le nez à la fenêtre… Nous sommes déjà arrivés au premier ravito après avoir fait 60 kms. Nous repartons avec toujours les deux même devant.

 

Avant Peyrieu un gars rentre sur nous et ce place à l'avant ; je lui parle mais ne comprends rien… il est italien jeune et costaud. Nous sommes maintenant 3 pour assurer la progression du groupe les autres font de la patinette à l'arrière.

 

Seyssel : première bosse. L'italien s'envole, on ne le reverra pas avant l'arrivée. Le groupe explose en haut je croise le maillot jaune du gars de Chassieu nous repartons donc tous les deux. Après le ravito de Vallières placé au 150ème kilomètre, nous formons un groupe de 4 cyclistes mais les jambes sont lourdes pour certains et le terrain vallonné. J'attends mes 3 équipiers.

 

Annecy, une nouvelle bosse nous attend avec de gros pourcentages. J’arrive en haut seul… que faire attendre ou partir en solo ? Le compteur m’indique qu’il reste 60 Kms et pas les plus faciles. Maintenant c’est chacun sa galère j'ai encore de bonnes cannes alors j'y vais et rejoins Thones au 200ème km. Il reste encore 40 km dont 20 pour rejoindre le sommet du col des Aravis. Au sommet au somment je reprends quelques forces au ravito et c'est reparti direction la Clusaz. On quitte la route principale pour prendre une espèce de toboggan avec des raidars douloureux. Enfin la Clusaz ! Les 8 derniers Kms pour rejoindre le sommet sont pas trop méchants, je plonge sur Flumet il reste 5Kms pour rejoindre Praz sur Arly dont 3 en montée. J’arrive à 15H15Mn, 237 Kms, 3125 M de dénivelée, 8H30 de vélo, 28 de moyenne. Mes compagnons de route arrivent 30 minutes plus tard, je pense avoir pris la bonne option.

 

 

Dimanche retour sur Saint Priest

Le temps est nuageux, au départ à 6h20. Nous reformons immédiatement le même groupe de 4 que la veille. Nous grimpons le col des Saisie (15 Kms) : pas très dure par ce côté. A Alberville le groupe des costauds rentre sur nous, on en profite pour sauter dans les roues. Ca roule fort ! Pas le temps de voir le paysage !!!

 

Arrivés au ravito de Frontenex, les plus costauds font seulement tamponner leur carton et repartent immédiatement. Quant à nous, nous préférons prendre un petit moment pour manger avant de reprendre la direction de Montmélian.

La météo change : de vilains nuages apparaissent et il fait plus frais. Jusqu’à Méry la route est vallonnée, je suis souvent à l’avant pour faire progresser le groupe. A fur et à mesure on reprend des coureurs isolés. Nous atteignons le ravito de Méry au kilomètre 125. Il en reste autant à faire et les premières gouttes de pluie arrivent. En haut du col du Chat il pleut. J'attends en haut, met l'imper et commence la descente prudemment. A Yenne c'est le déluge, on prend la direction de Morestel maintenant le terrain est tout plat et ce n’est plus vraiment mon domaine de prédilection. Un Caladois assure la plupart des relais. Comme il est grand, je me cache dans sa roue mais sous cette pluie battante il faudrait un tuba pour respirer… De plus que j'ai un passage à vide… dur de s'alimenter !

 

Enfin nous arrivons à Morestel l'arrêt est court au ravito car il tombe des seaux d’eau. Il reste 51Kms, nous repartons mais je suis gelé et c’est dur de remettre la machine en route. Les derniers Kms sont laborieux, les muscles sont durcis par l'humidité et la fatigue. Le raidar de Grenay et enfin l'arrivée toujours sous la flotte.

Mon compteur indique 249Kms 2650M de dénivelée 8H30 de vélo 29.2 de moyenne. Voila un résumé de ce raid qui est très bien organisé 130 au départ dommage que la météo joue pas le jeu.

 

Patrick D 

Repost 0
Published by thouvelo.over-blog.com - dans L'actu du Thou
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 19:27

Jeudi de l’Ascension 17/05/2012 – Les Fêlés du Grand Colombier !

 

« Le Col du Grand Colombier sera classé « Hors Catégorie ». Pour moi, c’est un col beaucoup plus difficile que n’importe quel col des Alpes ».

Citation de Jean-François PESCHEUX (traceur du Tour de France 2012)

Revue « Le Cycle » Déc. 2011

 

C’est dans le cadre de l’association DECHAINE TON CŒUR (Association ayant pour but la promotion de la recherche médicale et des nouvelles technologies apparentées par l’organisation de manifestations sportives ou culturelles) et de son projet « Atout Cœur » (participation au Tour de l’Ain cyclosportif en Août 2012) qu’un certain nombre des membres, essentiellement composés de cyclistes du Thou Vélo et du VC Druillat, et sur une idée lancée fin mars par Biloute, que ce défi a pris forme avant la participation au Tour de l’Ain cyclosportif :

Gravir le Grand Colombier par différentes de ses faces dans la journée

et porter haut le maillot Atout Cœur

et entrer pour certains dans la CONFRERIE DES FELES DU GRAND COLOMBIER

avec le grade de Membre (2 ascensions par 2 faces différentes est et ouest)

ou Maître (3 ascensions par 3 faces différentes)

http://www.felesducolombier.fr

 

Malheureusement, nous n’avons pas pu porter les maillots spécifiques ce jour-là ; la livraison avait pris du retard.

 

79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0544 

 

1 ascension : par Culoz – 1.260 m dénivelée

BELLON Daniel

1 ascension 1/2 : par Culoz et Champagne en Valromey au départ de Lochieu

COSTA Joël

DUPERRET Jean-Charles

MALLEVAL Bernard

2 ascensions : par Culoz et Champagne en Valromey – 2.445 m dénivelée

FOURON Yann

MAZUY Seb

2 ascensions : par Culoz et Artemare – 2.500 m dénivelée

VICENTE David

Denis (collègue de travail de Patrick) et un collègue chirurgien de Chambéry

2 ascensions 1/2 : par Culoz, Champagne en Valromey et début Anglefort – 3.000 m dénivelée

SIDO Hervé

3 ascensions : par Culoz, Artemare et Anglefort – 3.700 m dénivelée

BOQUILLOT Pascal

DESFARGES Patrick

GAILLARD Pierre-Marc (Marcus)

NEDELEC Patrick

3 ascensions : par Culoz, Champagne en Valromey et Anglefort – 3.700 m dénivelée

DECLEMY Thierry (Biloute)

SIDO Valérie (la seule féminine !!)

 

 

Petite anecdote avant de commencer le résumé de cette grande aventure pour tous :

Le 5 juillet 2011 j’adressais le mail suivant à Richard Simmini : « Félicitations. Personnellement le Grand Colombier ne me tente pas du fait de ses pourcentages de fou, alors chapeau bas à toi, surtout le grimper deux fois ».

Richard venait de grimper le Grand Colombier par Culoz (dixit Richard : « j’avais oublié comme c’était dur »), le col de la Biche et de nouveau le Grand Colombier par Anglefort (« Pire », toujours dixit Richard).

Comme quoi il ne faut jamais dire « jamais »… je me retrouve à l’avoir grimpé aujourd’hui par 3 faces…

 

Quelques précisions sur les faces du Grand Colombier :

Ø     4 faces : par Culoz (celle qui sera empruntée par le Critérium du Dauphiné et le Tour de France), Champagne en Valromey, Artemare, Anglefort.

Ø     Longueur : entre 15,900 km et 19,200 km en fonction de la face

Ø     Dénivelée : plus ou moins 1.250 m par face

Ø     Pourcentages moyens : 6,9 % par Culoz, 8 % par Anglefort, 7,9 % par Artemare et 6,75 % par Champagne avec des pourcentages maxi de 13, 14, 15, 19 et 22 % et de longues portions qui ne descendent jamais
au-dessous de 10 %.

 

C’est donc avec un réel plaisir que le Thou Vélo et le VC Druillat se sont retrouvés pour rouler ensemble (même état d’esprit), chacun s’étant fixé des objectifs personnels en fonction de ses capacités, de ses envies ou de sa forme actuelle. Le but étant que personne ne se retrouve isolé, des groupes homogènes se sont formés dès la première ascension. Et ce qui était très bien c’est que de par l’enchaînement des ascensions qui avait été déterminé, les premiers croisaient les derniers et il en fut ainsi tout le long de la journée.

 

Rendez-vous donc avait été donné sur le parking du Carrefour Market de Culoz pour un départ sur les vélos vers 8 h 00. Il fallait vraiment être « Fêlés » ce jour-là : le thermomètre de la voiture affiche 0°C à Culoz à 7 h 30. Partis en court, nous changeons vite de tenue et enfilons corsaire, surchaussures, manchettes, gants de soie, chasuble, et même veste thermique pour certains.

 

 79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0533     

  SAM 4065

 

Quand nous montons sur les vélos, il fait 4°C. Heureusement nous n’avons pas trop le temps d’avoir froid car nous attaquons de suite les forts pourcentages de la montée par Culoz (10, 11, 12, 13, 14 et même 15 % au niveau des rochers). 1ère montée en escaliers, jamais le même rythme. Sur les 7 premiers kilomètres le compteur ne descendra jamais au-dessous des 9 %, ensuite 2 kilomètres pour souffler entre 3 et 4 % puis à nouveau un passage costaud, puis un passage moins dur, et encore du dur et il en fut ainsi jusqu’au sommet avec le dernier kilomètre à 10, 11 %.

Mais quelle vue à 1.500 m d’altitude, les Alpes enneigées, c’est magnifique.

Et voilà une de franchie !!

 

79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0660  79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0661

 

79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0677   79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0685

 

79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0687  79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0578

 

Avec un 11°C, un petit vent nous refroidit vite. Heureusement Monique, l’épouse de Marcus est là avec sa voiture. Un grand merci à elle qui a assuré les photos et surtout une assistance logistique, vestimentaire et alimentaire très appréciables.

Je suis la dernière du groupe à franchir le sommet. Tous ont déjà attaqué la descente depuis un moment. Hervé et Biloute m’attendent. Nous enfilons le coupe-vent et descendons sur Champagne en Valromey avec 6°C. Dans la descente je me fais la réflexion que je suis bien souvent sur les freins… je comprendrai plus tard en remontant !!

Le temps de pointer en bas, de s’alimenter et nous voilà repartis pour la 2ème ascension.

SAM 4071  SAM_4073.JPG

 

La première partie n’est pas difficile avec même une petite descente  au 2ème kilomètre et pendant 2 kilomètres. Puis la route s’élève et les 6 derniers kilomètres sont terribles avec des pourcentages entre 10 et 13 % tout le long (rares sont les portions à 9 %) et le dernier kilomètre interminable.

Mais me voilà à nouveau en haut avec 14°C et toujours ce petit vent. Il est 13 h 15. Daniel, Yann, Seb ont enfilé des vêtements chauds, ils en ont terminé et ne souhaitent pas s’attaquer à une nouvelle montée. Hervé et Biloute sont arrivés et m’attendent. Biloute a avalé un sandwich et bu une bière  pour se refaire une santé !

SAM 4075 

 

  SAM 4078 Monique peint dans la voiture.

 

Changement de bidons, photos, et Hervé, Biloute et moi attaquons la descente sur Anglefort. Dans la descente, nous croisons Patrick Desfarges (il a le sourire), Pascal Boquillod (à l’aise), Marcus (le sourire un peu crispé) et un peu plus loin Patrick Nédélec qui nous fait signe qu’il est cuit. En les voyant je me demande dans quelle galère je m’embarque…

 

SAM 4086  SAM 4087

 

Mais bon je l’ai dans la tête, alors un « coup de fouet » et c’est reparti pour la 3ème ascension. En bas il fait chaud : 28°C. Cette face, c’est la plus dure. Elle fait 15,700 km, a le plus fort pourcentage moyen des 4 faces et surtout il n’y a jamais aucun répit. La pente s’élève de suite : les 10 premiers kilomètres c’est du 10 % de moyenne. Et quand d’un coup le compteur descend à 8 % de moyenne on a l’impression de pédaler tout seul !

Pour cette montée Biloute reste à côté de moi (comme c’est lui qui m’a embarquée à l’origine dans cette aventure complètement folle il est obligé d’assumer maintenant !!!) et je lui en suis reconnaissante car sa présence était rassurante et réconfortante tellement cette face était dure, surtout avec ce que j’avais dans les jambes d’avant. Au bout de 7 kilomètres nous trouvons Hervé arrêté sur le côté de la route, à discuter avec Seb, Yann et Daniel qui eux étaient descendus voir en voiture comment cela se passait pour ceux qui étaient encore sur leur vélo. Hervé ne veut pas aller plus loin, il n’en peut plus, il a tout mis à gauche (34 x 25), il n’a plus rien, c’est un truc de fou, il arrête. Il redescend et me pose la question si je redescends avec lui.

Mais pas question ! J’irai jusqu’au bout, je mettrai le temps qu’il faudra mais j’arriverai en haut. A ce stade tout se passe dans la tête, il faut être très fort mentalement. J’ai mal partout mais au bout d’un moment, je ne ressens même plus la douleur, le mental a pris le dessus et mon seul objectif est de parvenir en haut. Je suis incapable de parler, je pédale, je pédale et je pédale toujours. Biloute pédale devant moi. Encore un kilomètre effectué, un tracteur me double dans la montée, et oui c’est possible ! Plus que 8 kilomètres, plus que 7, plus que 6, plus que 3, Biloute me laisse finir seule avec mon accord et prend les devants pour prévenir les autres, on sort des sapins, on voit le sommet, l’antenne, Hervé me double en voiture dans les deux derniers kilomètres, il m’encourage et me félicite. Enfin le dernier kilomètre encore plus dur que ce matin. Biloute, Hervé, Yann, Daniel, Seb m’attendent au sommet, je vais jusqu’à la pancarte indiquant le Col et ses 1.501 m d’altitude. La photo pour immortaliser cet instant est incontournable. Je suis heureuse, je suis fière de ce que je viens d’accomplir, c’est un truc de fou, un truc de Fêlée, j’ai mal partout mais je suis trop contente, je suis fatiguée mais je ne ressens pas cette fatigue, j’ai réussi, j’ai du mal à réaliser.

 

 Mon compagnon de galère   SAM 4090

 

J’ai beaucoup parlé de mon groupe et de mon ressenti.

Je vais tenter maintenant de résumer concernant les autres pour ce que j’ai su.

Alors Daniel a fait la montée par Culoz puis il est allé récupérer le véhicule à Biloute à Culoz et a patienté toute la journée et a encouragé jusqu’en fin d’après-midi tous ceux qui étaient encore sur leur vélo. Merci Daniel pour ton dévouement comme d’habitude. Toujours au service des autres.

Bernard, Joël et Jean-Charles ont fait la montée par Culoz. Ils sont ensuite descendus jusqu’à Lochieu pour remonter de Lochieu. Je pense que tout s’est bien passé pour eux.

Yann et Seb ont roulé ensemble. Ils ont fait 2 faces par Culoz et Champagne en Valromey et ont roulé « comme des avions». Ils n’ont pas été motivés pour une 3ème ascension. De retour à la maison Yann n’arrêtait pas de dire que c’était trop dur, que c’était plus dur que le Ventoux, qu’il ne le referait pas… mais le lendemain il tenait déjà un autre discours.

79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0563  79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0623

Le groupe des deux Patrick, Marcus et Pascal voulait au départ effectuer 4 ascensions mais 3 ascensions auront eu raison d’eux. Au lieu de Champagne en Valromey, ils sont montés par Artemare avec sa partie à 19 % et son passage à 22 % (de la folie). Patrick a inauguré son nouveau Look et il a très bien géré la première ascension sans chercher à se mettre dans le rouge : un vrai pro, un sage, c’est l’âge ! David et les deux collègues de Chambéry de Patrick ont effectué les deux premières ascensions avec eux.

 

En résumé tout le monde était heureux et très fier de sa performance. Félicitations à chacun car le Grand Colombier, comme dit Biloute « c’est un p….. de caillou, mais on l’a eu ».

 

Sont donc entrés dans la Confrérie des Fêlés du Grand Colombier :

 

Grade de MEMBRE : Hervé SIDO  79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012 0704

 

 

Grade de MAITRE : Thierry DECLEMY

79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012-0651.JPG

 

Grade de MAITRE : Patrick DESFARGES

79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012-0630.JPG

 

Grade de MAITRE : Pierre-Marc GAILLARD

79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012-0559-copie-1.JPG

 

Grade de MAITRE : Patrick NEDELEC

79-Le-Grand-Colombier-17-mai-2012-0633.JPG

 

Grade de MAITRE : Valérie SIDO

SAM 4069

 

31ème couple de Fêlés : Hervé & Valérie SIDO

  SAM 4091  SAM 4094

 

ILS ONT ECRIT :

 

Biloute (dit aussi Bill'Out) :

« Bonjour les Fêlés,

J’espère que la journée d’hier vous a plu et je voudrais d’abord remercier Monique. Sans sa présence et le réconfort du ravitaillement, je pense que l’on aurait difficilement pu faire les petits 100 kms mais 3.700 m de dénivelée.

De plus elle nous offre des photos souvenirs. Euh, Pascal aussi d’ailleurs, qui, pendant que nous nous sommes debout sur les pédales, arrive lui à rouler et cadrer les autres !

Pour ma part je suis rentré bien fatigué… »

Seb Mazuy :

« Super journée un peu venteuse ! Grosse perf de tous ceux qui ont fait 3 faces ! Mention spéciale à Valérie et Biloute pour leur courage et leur ténacité !

En tout cas merci encore à Monique !

Bisous à tous et à la prochaine »

Daniel Bellon :

« Une belle journée de vélo, très content d’avoir monté le Grand Colombier. Je savais que c’était dur, mais c’est vraiment très dur. Mon prochain objectif : le Ventoux

Lorsque je raccrocherai le vélo dans 15 ou 20 ans j’en parlerai encore.

Amicalement »

Pierre-Marc Gaillard (dit Marcus) :

« Hier j’ai passé une belle journée en votre compagnie. Bravo à Valérie et Thierry pour leurs trois faces. Monique vous remercie pour vos messages de remerciements.

Bisous à tous. »

 

 

Et maintenant à quand la prochaine folie ??

Valérie

Repost 0
Published by thouvelo.over-blog.com - dans L'actu du Thou
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 19:05

Samedi 12 et Dimanche 13 mai 2012 - 17ème édition des 24 heures d'Angers - Organisée par les Randonneurs Cyclos de l'Anjou

 

2 participants

Sylvie et Pascal THEVENARD

 

Sylvie et Pascal sont allés montrer le maillot du THOU VELO du côté d'Angers en participant à cette randonnée particulière qui est organisées tous les deux ans avec un périple de 420 km avec 7 étapes : 4 diurnes et 3 nocturnes.

Pas de prise de temps.

Les participants doivent rester groupés sous la conduite de capitaines de route.

Départ d'Angers le samedi 12 mai à 15 h 00

Arrivée le dimanche 13 mai à 15 h 00

Ils ont remporté le challenge qui sera remis en jeu en 2014. Félicitations à eux deux.

Et si nous faisions tout pour le conserver en 2014 ?

 

Repost 0
Published by thouvelo.over-blog.com - dans L'actu du Thou
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 23:01

La montée du Ventoux

Jeudi 10/05/2012 – Par Bédoin

 

SAM 3821

 

3 participants

FOURON Yann

SIDO Hervé & Valérie

 

  

Avec le mois de mai, voici véritablement le commencement des grandes ascensions et des grandes virées.

En villégiature du côté de Nyons dans la Drôme, ce fut un grand honneur de faire découvrir à Yann la montée du Ventoux à vélo (il l'avait faite une fois il y a deux ans en voiture).

  SAM 3866

  

SAM 3869  

 Départ de Vaison la Romaine, en passant par Malaucène et le Col de la Madeleine pour s'échauffer, 16°C et une brume persistante. Au moins, le Ventoux ne nous nargue pas puisque nous ne le voyons pas, ce qui n'enlève rien à l'anxiété de Yann. En réalité, à l'approche de Bédoin, une petite boule nous serre tous les trois, c'est immuable.

Et puis, comme pas enchantement, dès le début de la montée, en deux minutes de temps, la brume disparaît, le sommet du ventoux apparaît, il se détache majestueusement dans le ciel bleu.

 

 

SAM 3880 

   

Et comme à chaque fois, il fait souffir, il est dur... mais il n'a pas eu le dernier mot !

 

IMGP0007    IMGP0011

 

  

Et comme c'est beau là-haut !

SAM 3885 

SAM 3886 

  SAM 3900

 

 

Yann, avec sa jeunesse nous l'a monté en 1 h 47' sans se mettre dans le rouge, sans forcer. Un super moment pour lui, gravé à jamais dans sa mémoire... et l'apéro pour fêter ça au retour !

SAM 3895

 

 

  

Valérie 

 

 

Repost 0
Published by thouvelo.over-blog.com - dans L'actu du Thou
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 22:02

Mardi 01/05/2012 – Rallye du Muguet Gleizéen à Gleizé (69) – Vélo Club de Gleizé

 

75 km

2 participants

CRISTIN Elie

MAESTRE Danièle

 

103 km - 1.760  m dénivelée

10 participants

GOUX Alain

DECLEMY Thierry (Biloute)

DESFARGES Patrick

FOURON Yann

MAESTRE Christian

MICHEL Jean-Bernard

PECRIAUX Eric

SIDO Hervé &Valérie

THEVENARD Sylvie

 

SAM 3809

 

Il faisait frais au départ avec 9°C et guère plus de 14°C à l’arrivée. Et oui, après un mois d’avril très froid, nous continuons à ne pas être gâtés par la météo.

Mais cette rando fut néanmoins excellente avec une très bonne ambiance et un état d’esprit extra du début à la fin de la sortie. Tout ce que j’aime dans ces sorties.

 

SAM 3802  Il est pas beau ce couple ?           

 

    

Nous avons bien « grimpouillé » avec les cols du Joncin, Croix Nicelle, Favardy, Rosier, Montmain, Parasoir.

Les descentes étaient fraîches.

La tempête du WE précédent était encore bien visible avec beaucoup de branches de sapin et autres dans les cols et surtout aux cols de la Croix Nicelle, Favardy, Rosier et Montmain dans lequels il fallait quelque peu slalomer et être attentifs.

Rallye très bien organisé par le Vélo Club de Gleizé, très bien fléché. 1er mai oblige, chaque féminine est repartie avec son brin de muguet et le Thou Vélo a reçu une coupe pour sa représentation en nombre ainsi qu’une bouteille de côte du Rhône.

 SAM 3810

 

Et pour finir : le kebab chez The Sido Family !

SAM 3811

 

Valérie

Repost 0
Published by thouvelo.over-blog.com - dans L'actu du Thou
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 11:54

Le 08/05/2012 a eu lieu la course de Pont d'Ain organisé par le VC DRUILLAT.

 

Trois Thous étaient présents.

 

Patrick en 4ème catégorie.

 

thumb-19-Pt-dAin-2012-0211B.jpg

Patrick à l'attaque

Richard et Christian en 3ème catégorie.

 

thumb-Pt-dAin-2012-0064.JPG

Richard cool cool

 

thumb-Pt-dAin-2012-0066.JPG

Christian le nez dans le guidon

 

 

Résultat : encore une place sur le podium pour le président. Ca sent la montée en 3ème tout ça ^^

 

thumb-Pt-dAin-2012-0031.JPG

Une 2ème place de plus !!!!

 

Richard termine dans le peloton et Christian termine la course.

 

Félicitations à eux.

 

Source des photos : blog VC DRUILLAT

Repost 0
Published by thouvelo.over-blog.com - dans L'actu du Thou
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 10:40

En ce 1er mai 2012, une course avait lieu à VIRIAT.

3 Thous étaient présents : Patrick en 4ème catégorie, Richard et Xavier en 3ème.

thumb-100_2060.JPG

 

En 4ème catégorie, Patrick terminera avec le peloton.

En 3ème catégorie, Richard gagnera le sprint du peloton pour la 3ème place!!!!!!!!!!!!! apès avoir été à l'attaque tout au long de la course.

100_2075.JPG

Xavier termine dans le peloton.

Encore félicitation à Richard pour cette belle 3ème place. Bientôt la montée en 2ème catégorie !!!

100_2129.JPG

 

photos : vc druillat

Repost 0
Published by thouvelo.over-blog.com - dans L'actu du Thou
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 16:13

2

Pour la 3ème fois cette saison Patrick grimpe sur le podium. Déjà 2 fois 5ème, il a profité des mille et une gouttes d'eau hier à La Ruaz pour s'inviter à la 2ème place du peloton des 4ème catégorie.

patrick peloton

 Il l'a mérite sa 2ème place car il fallait du courage pour monter sur son vélo par temps pareil !!! Et il fallait 2 petits mollets bien musclés pour étirer le peloton tout au long des 5 tours de circuit. Il fallait de la rage pour passer la ligne d'arrivée en tête du peloton après une bosse qui en aura fait souffir plus d'1.

patrick

remise récompense

Repost 0
Published by thouvelo.over-blog.com - dans L'actu du Thou
commenter cet article

Présentation

  • : Thou Vélo
  •                            Thou Vélo
  • : Thou Vélo, le maillot jaune de la Dombes. Ouvert à tous les adeptes de la petite reine : cyclosportifs, cyclotouristes, VTT, course, handisport, tandem.
  • Contact